l'Internet

Bande passante, vitesse et ping : sachez ce qu’est chaque terme

Lors de la connexion au réseau, nous devons garder à l’esprit que nous avons différents outils, appareils et technologies. Il est important d’identifier les différents termes que l’on peut trouver. Aujourd’hui, nous allons parler de certains d’entre eux qui sont parfois confus. Nous allons expliquer quelles sont les différences entre la bande passante, la vitesse Internet et le ping . Chacun de ces termes fait référence à quelque chose de différent, avec ses propres particularités.

Différences entre la bande passante, la vitesse et le ping

Surtout si nous parlons de bande passante et de vitesse Internet, ils sont souvent confondus. De nombreux utilisateurs ne savent pas vraiment ce que signifie chaque terme et en quoi ils remarqueront vraiment leur capacité. En revanche, le ping ou latence est quelque peu différent, puisqu’il mesure une valeur indépendante de la vitesse contractée.

Gardez à l’esprit que les trois termes sont très importants. Surtout la latence on ne donne pas toujours la valeur qu’elle a vraiment. Il est essentiel d’effectuer certaines tâches, comme passer des appels vidéo ou jouer en ligne. Si notre connexion est mauvaise et que nous avons un ping trop élevé, nous pourrions avoir des problèmes.

Nous allons essayer d’expliquer ce qu’est la bande passante, la vitesse et à quoi sert le ping de notre connexion. De cette façon, lorsque nous effectuons un test de vitesse Internet, nous pouvons vraiment savoir si notre connexion fonctionne bien ou non. Nous verrons les différences entre chacun de ces termes.

Quelle est la bande passante d’une connexion

Tout d’abord, nous allons commencer à expliquer quelle est la bande passante de notre connexion. Dans ce cas, nous sommes confrontés à la capacité maximale, à la quantité de données pouvant être transmises via notre connexion à un moment précis. Elle se mesure en bit/s ou ses multiples (Kbit/s, Mbit/s…).

Logiquement, la bande passante de notre réseau sera déterminante pour sa qualité et sa rapidité . Plus nous avons de bande passante, mieux c’est, car plus nous pouvons transférer des données rapidement. La bande passante des connexions domestiques typiques est de 1000 Mbps, ou également appelée Gigabit Ethernet. Dans le cas de connexions 100Mbps, la connexion est appelée Fast-Ethernet.

Qu’est ce que ça signifie? Si nous avons contracté une connexion à 300 Mbps, par exemple, mais que nous utilisons la technologie Fast-Ethernet, ou que notre carte réseau n’est compatible qu’avec cette technologie, le débit ne dépassera pas 100 Mbps.

En d’autres termes, on peut dire que la bande passante est la capacité de notre connexion , quelle que soit la vitesse contractée. C’est un peu comme si nous faisions une comparaison avec une conduite d’eau. On peut avoir un tuyau qui laisse passer 100 litres par seconde, tandis qu’un autre peut être limité à 10 litres par seconde. Peu importe la quantité d’eau dont nous disposons, nous ne pourrons pas dépasser cette quantité.

Quelle est la vitesse d’Internet

Le deuxième terme que nous avons est la vitesse d’Internet . Dans ce cas, nous avons affaire à la vitesse à laquelle l’information est transmise. Il peut s’agir de la vitesse de téléchargement ou de téléchargement. C’est ce que nous avons contracté avec notre opérateur Internet. Nous pouvons avoir 10 Mbps, 100 Mbps, 300 Mbps… Quoi que nous ayons contracté. Nous pouvons dire que c’est la quantité de données que nous pouvons télécharger ou télécharger sur le réseau à un moment précis. Bien entendu, pour que cette vitesse existe, il faudra avoir une bande passante égale ou supérieure à la vitesse contractée

C’est la mesure que l’on peut obtenir si l’on fait un test de vitesse . Il nous montrera à la fois les vitesses de téléchargement et de téléchargement, ainsi que la latence de notre connexion aux serveurs de test de vitesse. Les vitesses de téléchargement et de téléchargement seront très importantes pour avoir une bonne connexion et naviguer correctement.

La vitesse de téléchargement est utilisée pour cela, pour télécharger du contenu depuis Internet. Par exemple visiter des pages web, recevoir des messages, télécharger des fichiers depuis le cloud… De son côté, la vitesse d’upload sera indispensable pour envoyer des documents, envoyer un mail, uploader des fichiers sur notre stockage cloud… Dans les deux cas il faut avoir un chiffre selon ce que nous avons contracté et vérifier qu’il n’y a pas de problème.

C’est l’un des facteurs que les utilisateurs prennent le plus en compte lors de l’embauche d’une connexion Internet. Lorsqu’ils effectuent un test de vitesse, ils vérifient la qualité de la connexion qu’ils reçoivent. Cependant, il y a d’autres paramètres que nous devons également prendre en compte, comme le ping que nous allons expliquer ensuite.

Quelle est la latence d’une connexion

Enfin, nous avons la latence d’une connexion , bien qu’elle soit aussi souvent appelée «quel ping a notre connexion». La latence de la connexion est une valeur très importante dans certaines circonstances, comme les jeux en ligne, les appels VoIP ou encore les appels vidéo. La latence est normalement mesurée en millisecondes (ms), et est essentiellement le temps total qui s’écoule entre le moment où nous envoyons des informations jusqu’à ce qu’elles atteignent le récepteur.

La vitesse de notre connexion influence à peine cette latence lorsque nous dépassons un certain seuil, c’est-à-dire que si vous avez une connexion Internet à 1 Mbps et que nous la comparons à une connexion à 100 Mbps, en fonction de la taille du paquet, nous remarquerons une amélioration significative. Pour mesurer la latence, le plus rapide est de «ping» un serveur, ping est un outil réseau qui va nous permettre de voir le temps d’aller-retour d’un paquet via Internet.

Avoir une latence meilleure ou pire, différentes circonstances entrent en jeu, comme si nous sommes connectés par câble ou Wi-Fi, si nous sommes loin du routeur, de la qualité des composants du réseau, de l’opérateur que nous avons contracté, etc. Plus précisément, la latence de connexion est la somme des délais suivants :

  • Délai de traitement : c’est le temps qu’il faut aux routeurs pour examiner l’en-tête, et déterminer où envoyer un certain paquet, en vérifiant au préalable leurs tables de routage.
  • Délai de file d’attente : c’est le temps d’attente du paquet à transmettre à travers le lien physique, plus le réseau est saturé, plus le temps de file d’attente est long, de plus, on ne peut pas savoir à l’avance si on va avoir un délai de file d’attente important ou non, cela change en temps réel.
  • Délai de transmission : ordre FIFO, c’est le temps qu’il faut pour que le paquet atteigne le nœud suivant ou le périphérique final.
  • Délai de propagation : c’est le temps qu’il faut à un bit pour se propager de la source à la destination. La vitesse dépend du support physique (paire torsadée, coaxial ou fibre optique), étant toujours inférieure ou égale à la vitesse de la lumière.
  • Le délai total est le Tproc + Tqueal + Ttrans + Tprop .

Le ping ou latence est indispensable pour utiliser certains outils ou services sur Internet. Par exemple, pour jouer sur le réseau et pouvoir accéder à certains jeux, il peut y avoir une limite en termes de latence et si nous la dépassons nous ne pourrons pas entrer, car nous pourrions affecter d’autres joueurs. Il serait également essentiel pour réussir un appel vidéo. Si nous avons un ping très élevé, il y aurait un retard et l’image et le son n’arriveraient pas correctement, ce qui pourrait rendre la communication difficile.

En fin de compte, ce sont les principales différences entre ces trois termes. Comme nous l’avons vu, la bande passante n’est pas la même que la vitesse Internet, ainsi que la latence qui est mesurée avec le ping typique.

Articles Similaires

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Botón volver arriba