Réseaux Sociaux

Telegram veut commencer à gagner de l’argent en 2021: voici comment ça va

Avec une base d’utilisateurs qui atteindra bientôt 500 millions, Telegram est devenue l’une des plateformes de messagerie instantanée les plus utilisées sur la planète. Mais jusqu’à présent, la société à l’origine de l’application avait gagné peu d’argent grâce à sa création la plus ambitieuse à ce jour.

Mais cela va changer très bientôt.

À travers une déclaration publiée par Pavel Durov, créateur de Telegram, il a confirmé que, à mesure que la plate-forme continue de croître, de plus en plus de ressources sont nécessaires pour continuer à offrir une expérience au niveau de ce à quoi les utilisateurs sont habitués. Et puisque, selon les mots de Durov, les dépenses de l’entreprise sont jusqu’à présent sorties de sa propre poche, le fondateur a été contraint de concevoir un plan avec lequel commencer à gagner de l’argent.

Telegram pour Android, l’une des applications de messagerie les plus utilisées.

Telegram facturera certaines fonctions, mais n’affichera pas d’annonces dans les chats

Dans le communiqué, Durov n’a pas manqué l’occasion de lancer une pullita vers WhatsApp assurant que, contrairement à l’application de messagerie la plus utilisée au monde, Telegram ne sera pas vendu.

Il précise que «le monde a besoin de Telegram pour rester indépendant» afin que les utilisateurs continuent d’être respectés et qu’il soit possible d’offrir un service de haute qualité.

De plus, cela indique que la fin de Telegram est encore très, très loin. Il affirme que l’entreprise est là pour rester et continuer à offrir quelque chose de bien au monde.

Telegram est l’une des applications de messagerie les plus sûres.

Et justement parce que l’idée de l’entreprise est de pousser le projet le plus loin possible, ils ne voient pas d’autre issue que de commencer à générer des profits. Selon Pavel Durov, un projet d’une telle envergure nécessite au moins plusieurs centaines de millions par an pour pouvoir flotter.

Maintenant, cela ne signifie pas que la philosophie de l’application va changer. En fait, cela indique que la plupart des utilisateurs ne remarqueront même pas les modifications apportées afin de monétiser leur application.

D’abord parce qu’il n’y aura pas de publicités dans les chats, puisqu’il estime que «la communication entre les personnes doit être exempte de publicités de quelque nature que ce soit». Et deuxièmement, parce que toutes les fonctions Telegram qui sont maintenant gratuites continueront de l’être.

Cependant, la possibilité d’ introduire des fonctions de paiement pour les utilisateurs « premium », les entreprises ou les professionnels est à l’étude. En ce qui concerne ce type d’utilisateur, il a vocation à développer sa propre plateforme d’annonceurs, qui respecte la vie privée des utilisateurs et est conviviale. Par conséquent, vos annonces sont plus susceptibles d’être diffusées sur vos chaînes.

Bien que les fonctions qui pourraient être payantes n’aient pas été précisées, on parle de packs d’autocollants « premium » à la manière de WhatsApp. Bien sûr, de Telegram ils indiquent qu’en cas d’introduction de fonctions de ce type, la communauté bénéficiera également, par exemple, en donnant aux artistes qui ont créé ce type de packs une commission pour chaque achat.

D’après les propos de Durov, il semble que le plan soit assez avancé, et il est très probable que 2021 sera l’année où il commencera à être réalisé.

Articles Similaires

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Botón volver arriba