Sécurité

Ce sont les erreurs courantes lors du test de pente

Plus que jamais, les activités impliquées dans le pentesting jouent un rôle majeur dans la détection de tout type de faille de sécurité pouvant conduire à non pas une, mais plusieurs vulnérabilités. Mais pourquoi? Le but principal du pentesting est d’exposer tout ce qui compromet l’intégrité, en particulier sous l’aspect de la sécurité. Les responsables des systèmes soumis à ces tests pourront anticiper les cyberattaques potentielles. Cet article vous expliquera les erreurs les plus courantes lors de ces tests pour éviter les désagréments potentiels.

le pentestIl ne s’agit pas d’un ensemble de tests qui sont effectués et appliqués à n’importe quel scénario. Surtout, si l’on parle d’entreprises, il existe différentes variables de pentesting. On peut citer ceux qui se concentrent sur l’infrastructure réseau à ceux qui recherchent les failles de sécurité présentes dans les appareils que les collaborateurs manipulent. De même, nous devons garder à l’esprit que le pentesting peut être géré en interne, c’est-à-dire de l’entreprise. De même, vous pouvez déléguer cette tâche à une société spécialisée afin qu’elle réalise les tests. Ce dernier, après une analyse détaillée et des conseils de cette même entreprise. En bref, la personne ou le groupe assigné simulera un scénario de piratage, en appliquant toutes les techniques possibles pour exploiter les failles de sécurité trouvées.

Bien que le concept de pentesting soit aujourd’hui assez connu et clair, il est important d’éviter de commettre certaines erreurs. Ces erreurs pourraient compromettre davantage l’intégrité des systèmes testés. Les erreurs que l’on a l’habitude de commettre sont données pour des raisons telles que le manque d’expérience ou de connaissance du domaine.

Faible qualité des rapports

Toute faille de sécurité et vulnérabilité trouvée doit être correctement analysée. Ce dernier, afin d’avoir une visibilité sur les impacts qu’il entraînerait dans le métier dans lequel évolue l’entreprise. La haute qualité des rapports d’activité post-pentesting devrait être obligatoire à la fois dans les services offerts par les pentesters internes et externes.

Et par haute qualité, nous voulons dire que les rapports sont faciles à comprendre, avec des graphiques qui invitent chacun à s’engager à visualiser et à analyser les informations disponibles. Les personnes qui occupent des postes de direction dans les entreprises doivent bien comprendre les rapports présentés. Parce que? Eh bien, dans de nombreux cas, ce sont ces personnes qui approuvent ou rejettent les plans d’action pour atténuer les problèmes de sécurité. Dans de nombreux cas, des ressources financières seront nécessaires.

Tout type de rapport soumis après des activités de test de pente et présentant une mauvaise qualité des informations présentées peut constituer un problème de sécurité potentiel beaucoup plus important que vous ne l’imaginez. Les données de haute qualité dans les rapports aident à filtrer les données qui pourraient être peu ou pas utiles, ainsi qu’à mettre en évidence les données qui comptent vraiment pour l’entreprise lorsque vous souhaitez connaître les failles de sécurité détectées.

Techniques dépassées et manque de planification

On a l’habitude de dire que l’une des clés du succès est d’être informé. Cependant, il est plus pratique de mettre un peu plus de contexte à cela. Dans n’importe quel domaine, en plus d’en avoir votre propre connaissance, vous devez être informé de ce qui se passe. La sécurité informatique, la cybersécurité ou la sécurité de l’information font partie d’une grande industrie qui, chaque jour, dans le pire des cas, reçoit quelques nouvelles ou communiqués. En tant que professionnel ou simple gourmet, vous devez adopter la bonne pratique de vous renseigner à ce sujet. En plus de l’avantage direct d’être « à jour », vous construisez un critère beaucoup plus durable dans le temps de ce qui est en réserve pour le présent et l’avenir de l’industrie. Comme ça aussi,

Tout cela s’applique au pentesting. Les activités qui impliquent des tests d’intrusion sont exécutées selon un plan. Ce plan a un schéma spécifique afin qu’il puisse être exécuté avec succès. Cependant, en fonction des changements qui peuvent survenir au fil du temps, ces plans d’exécution de pentesting devraient changer. Quels changements le pentesting pourrait-il subir ? Il se peut que des mises à jour des outils utilisés apparaissent, ainsi que l’apparition de nouveaux outils. De nouvelles failles de sécurité, vulnérabilités, cyberattaques peuvent également apparaître. Les possibilités sont infinies.

Les activités de pentest ne doivent pas être réservées à une seule fois par an. Ils doivent être effectués périodiquement, en fonction des besoins et des exigences de chaque entreprise. Il n’y a peut-être pas de solution unique. Par conséquent, il doit y avoir une planification correcte lors de l’exécution des tests. De cette façon, l’objectif central sera atteint beaucoup plus facilement : découvrir les failles de sécurité d’un système. Pour cette raison, il est extrêmement intéressant d’opter pour des plateformes d’automatisation de tests de pentesting.

Ne pas hiérarchiser les risques

L’un des aspects qui déterminent la manière dont les activités de pentesting seront menées sont les risques. En principe et avant d’opter pour l’une ou l’autre variante de pentesting, vous devez avoir correctement identifié les risques constatés. Les tests en question ont une cible ou un objectif qui peut être des données clients, de propriété intellectuelle, des données financières et/ou commerciales ou tout ce qui concerne l’infrastructure réseau. Si cet aspect est négligé, une des conséquences directes est que les ressources consacrées aux tests pourraient être assez mal utilisées et se traduiraient par une mauvaise qualité des résultats obtenus.

Utilisation abusive des outils de pentesting disponibles

Pas précisément parce que l’on a déjà certaines connaissances essentielles en pentesting, on pourrait déjà être considéré comme un spécialiste ou un expert. Lorsque nous parlons de connaissances, nous entendons quels outils sont utilisés, comment les mettre en œuvre et les configurer correctement. Aujourd’hui, il est possible de trouver plusieurs solutions qui sont constituées d’intégrations de plusieurs outils. Cependant, si vous n’avez pas les connaissances et l’expérience nécessaires, leur mise en œuvre serait pratiquement inutile. Il est possible de trouver des solutions gratuites et payantes.

En mettant l’accent sur les outils payants, en particulier les solutions proposées par des sociétés spécialisées renommées, ils ont la possibilité d’essais gratuits et / ou de démos avec conseils inclus. D’autre part, les outils qui sont gratuits ont tendance à être open-source , c’est-à-dire open source. Une fois de plus, l’importance d’avoir les connaissances et l’expérience nécessaires est soulignée. Ainsi, les solutions seront utilisées de la meilleure façon possible.

Manque d’éthique professionnelle et de respect des règles

Il est clair qu’un hacker éthique n’est pas la même chose qu’un cybercriminel. Cependant, il existe des différences minimes mais décisives. Nous nous référons à l’aspect juridique et aux finalités de chacun. Si vous êtes pentester, vous devez avoir des connaissances et de l’expérience. De même, votre niveau d’éthique professionnelle doit être le plus élevé. À partir du moment où vous avez un accès complet aux systèmes, vous pouvez bien sûr tout voir et tout manipuler. Défaillances de sécurité et de données de toutes sortes : personnelles, corporatives, financières, commerciales, de paie et bien plus encore.

Un bon pentester doit privilégier la confidentialité, la vie privée et la légalité des tests effectués. Malheureusement, il est de pratique courante que les gens se livrent à des pratiques inappropriées. Il se peut qu’il s’agisse de tests d’intrusion non autorisés ou simplement qu’ils n’aient pas été explicitement demandés. Il existe également des cas où le pentester exécute un ou plusieurs tests et demande un paiement afin qu’il puisse discuter des détails de la façon de corriger les failles de sécurité. Ce dernier est hautement contraire à l’éthique et même s’il était un professionnel indépendant, la solution aux problèmes rencontrés ne devrait pas être conditionnée de cette manière. Vous devez opter pour des facilités de paiement légalement établies.

Il est possible de conclure que bon nombre des erreurs commises sont davantage liées à la stratégie et à l’éthique en général. Cependant, ignorer les nouvelles concernant les techniques de test de pente améliorées et nouvelles peut signifier que certaines failles de sécurité ne sont pas détectées à temps. Il n’y a pas de manuel unique sur la façon d’exécuter ces tests, mais on peut affirmer avec certitude qu’en évitant ces erreurs, la qualité des résultats obtenus sera beaucoup plus élevée.

Articles Similaires

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Botón volver arriba