l'Internet

Qu’est-ce que le cache Web ou le serveur proxy et comment fonctionne-t-il ?

Si vous vous êtes déjà demandé s’il existe une sorte de mesure pour économiser sur le trafic de données pour améliorer la vitesse à laquelle nous accédons à une page Web, ou s’il existe une méthode pour éviter de surcharger les lignes lorsque vous vous renseignez sur un navigateur, la réponse est oui . Aujourd’hui, dans RedesZone, nous allons expliquer ce qu’est le cache Web et comment il fonctionne , afin que vous puissiez comprendre comment le trafic de données est simplifié et le chargement des pages Web dans notre navigateur est accéléré, ainsi que tout autre type de transfert de données hypertexte.

Pour tout comprendre un peu mieux, nous allons réaffirmer certains des concepts de base, en expliquant ce qu’est HTTP et HTTPS et ce que cela signifie.

Qu’est-ce que HTTP et HTTPS ?

HTTP signifie « Hypertext Transfer Protocol » ou « Hypertext Transfer Protocol ». Sa variante beaucoup plus actuelle et qui est actuellement utilisée comme standard de transfert hypertexte, HTTPS signifie la même chose, mais en ajoutant à la fin « sécurisé », c’est-à-dire sécurisé ou crypté. L’utilisation des deux protocoles est la même, le transfert de données. La différence fondamentale entre les deux est la puissance de ce «s» final, un protocole HTTP est un protocole de transfert hypertexte entre deux points qui est visible pour quiconque intercepte cette communication , cependant, dans un transfert de données avec le protocole HTTPS, une connexion est utiliséeSécurisé au moyen d’un certificat pour l’utilisation de SSL / TLS qui n’est visible que par l’expéditeur et le destinataire, car toute personne qui intercepte ce transfert de données ne pourra rien décrypter, car la communication avec HTTPS utilise TLS 1.2 ou TLS 1.3 pour crypter et s’authentifier communications.

Maintenant, ce qu’il nous reste en l’air, ce sont quelques concepts pour pouvoir dissiper les doutes qui pourraient survenir.

Quels sont les protocoles SSL et TLS ?

Le protocole SSL dont l’acronyme signifie « Secure Socket Layer » ou « Secure Sockets Layer » et le protocole TLS, « Transport Layer Security » ou « Transport Layer Security » sont des protocoles conçus pour garantir que les informations ne sont pas susceptibles d’être lues ou manipulées par des systèmes autre que l’émetteur de la demande et le destinataire de celle-ci. Le protocole SSL est actuellement obsolète en raison du manque de sécurité, l’évolution de SSL est TLS et c’est le protocole qui est actuellement utilisé.

Vraiment TLS version 3.1 est SSL . Il a été introduit lorsque Internet nécessitait un protocole plus stable et sécurisé. Grâce à une standardisation du processus, le protocole TLS a été conçu dans lequel les deux parties impliquées communiquent et négocient les clés qu’elles utiliseront pour crypter et décrypter le message. Les points sur lesquels travaille le Certificat TLS sont la sécurité cryptographique  grâce à la négociation entre les serveurs des utilisateurs, l’  interopérabilité entre les applications, l’ extensibilité et l’ efficacité. Actuellement, les protocoles TLS 1.2 sont utilisés ainsi que TLS 1.3, qui est récemment sorti, et qui nous apporte une plus grande sécurité (sécurité par défaut) et une plus grande vitesse.

On a déjà toutes les bases pour bien comprendre le fonctionnement du cache web.

Qu’est-ce que le cache Web ou le serveur proxy ?

Le concept de cache Web peut être facilement compris si on l’assimile à un «store». Ce magasin se trouve dans le réseau qui reçoit les requêtes HTTP et HTTPS au nom du serveur Web d’origine. Son fonctionnement consiste à stocker les objets que nous avons récemment demandés en tant que client. De cette façon, en configurant nos navigateurs pour que toutes les requêtes HTTP et HTTPS soient d’abord dirigées vers ce magasin, ces objets peuvent être obtenus plus rapidement sans avoir besoin d’aller sur Internet puisqu’ils y sont déjà car ils ont été préalablement demandés.

Le processus de communication

Pour tout comprendre, nous allons poser un cas simple : le chargement d’une page web. Nous ouvrons la page Web et la première chose que le navigateur Web fera est d’établir une connexion TCP (Transmission Control Protocol ou Transmission Control Protocol) avec le serveur proxy ou le cache Web, et il fera une requête HTTP ou HTTPS pour l’objet qui a besoin à charger dans la page stockée ou non dans ledit serveur proxy.

Maintenant, le serveur proxy vérifiera s’il a une copie de l’objet ou du fichier qui a été demandé par le navigateur, et si c’est le cas, le cache Web renverra rapidement l’objet demandé au navigateur pour le chargement. S’il n’a pas cet objet, le cache web ouvre une connexion TCP avec le serveur d’origine pour demander l’objet qu’il a besoin de charger sur la page, après l’avoir demandé, il le stocke dans notre magasin (cache web ou serveur proxy) et quoi il l’envoie au client qui l’a demandé, bien que ce qui arrivera réellement sera une copie de l’original.

Un serveur proxy agit en tant que serveur (pour les clients, c’est-à-dire nous) et en tant que client pour les autres serveurs (lorsqu’il demande l’objet s’il n’est pas stocké sur le disque). Celui qui installe un serveur proxy est généralement un FAI (opérateur téléphonique) afin d’économiser de l’argent sur le trafic Internet.

Raisons d’installer un serveur proxy

La raison principale est d’ accélérer le transfert de données en réduisant le temps de réponse à la requête d’ un client, il est plus accentué lorsque la bande passante entre le client et le serveur d’origine est bien moindre qu’entre le client et le cache. Le serveur proxy est un ordinateur installé localement, ce qui se traduit par une vitesse élevée entre le client et le cache Web, qui pourra fournir les objets demandés très rapidement.

Le trafic Internet sortant est considérablement réduit , ainsi, les opérateurs peuvent rendre les connexions de tout type beaucoup plus efficaces sans avoir besoin d’améliorer les connexions Internet, ce qui se traduit par des économies de coûts dans l’installation dudit cache Web. De même, nous parvenons à ne pas tellement effondrer les réseaux Internet et donc que les applications qui ont vraiment besoin d’aller sur Internet améliorent leurs performances.

Imaginons que nous n’ayons pas de cache web et que notre connexion Internet soit à 10Mbps, cependant, notre réseau a besoin de plus, si l’intensité du trafic sur le réseau approche 1, les délais commencent à augmenter, et cela croît sans limite depuis le » tâches» sont stockées.

Aujourd’hui, nous n’avons pas de problèmes avec une connexion en fibre optique, mais pour les zones où cette connexion n’est pas encore disponible, l’utilisation de cette méthode améliore considérablement la vitesse de chargement dans les navigateurs, car le taux de réussite de l’utilisation d’un cache Web est compris entre 0,2 et 0,7, donc entre 20% et 70% des objets demandés proviendront de notre LAN et non d’Internet, l’intensité du trafic baissera à des niveaux que nous pouvons nous permettre, et de cette manière la connexion et le téléchargement des données de transmission sera beaucoup plus rapide.

Articles Similaires

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Botón volver arriba