l'Internet

Qu’est-ce que l’hébergement mutualisé et quels sont ses avantages et ses inconvénients

Lorsque nous allons héberger une page Web, une partie fondamentale est le choix de l’hébergement. Il existe différents types. Nous pouvons choisir un serveur dédié, partagé ou VPS. Chacun d’eux a ses avantages et aussi ses points négatifs. Il existe des facteurs différentiels, tels qu’un meilleur contrôle, le prix, la qualité du service… Dans cet article, nous allons nous concentrer sur l’explication de ce qu’est l’ hébergement mutualisé . Nous donnerons les principaux points positifs et négatifs.

Qu’est-ce que l’hébergement mutualisé

L’ hébergement mutualisé est connu comme la manière dont différentes pages partagent les ressources d’un hébergement. Cela signifie que la capacité totale sera répartie entre les différents utilisateurs qui ont payé leur part pour pouvoir y héberger le contenu pour le fonctionnement de votre site.

On peut dire que c’est utile pour une page web qui n’a pas besoin de trop de ressources. Par exemple, un site Web qui a démarré récemment et qui n’a pas de visites excessives qui nécessitent de disposer d’une série de ressources pour pouvoir gérer le trafic Web.

Cependant, bien que les ressources soient partagées, chaque page est totalement indépendante. Les webmasters peuvent installer des plugins pour leur site, le configurer comme ils le souhaitent et avoir le contrôle sur le contenu. Bien entendu, tout ce qui inclut ce serveur, le matériel qui permet son fonctionnement, sera également utilisé par d’autres utilisateurs.

Avec un hébergement mutualisé, la RAM, le CPU et l’équipement lui-même seront répartis pour tout le monde. Ainsi, si un utilisateur a besoin de plus de ressources, il peut opter pour un serveur dédié.

Points positifs et négatifs d’un hébergement mutualisé

Nous avons expliqué ce qu’est l’hébergement mutualisé. Fondamentalement, nous avons vu qu’il s’agissait de partager les ressources d’un serveur entre tous les utilisateurs qui ont acheté leur part. Nous allons maintenant voir quels sont les principaux avantages et inconvénients de cette option.

Avantages d’un serveur partagé

Tout d’abord nous allons voir quels sont les principaux avantages de l’utilisation d’un serveur mutualisé. De cette façon, nous saurons si cela en vaut vraiment la peine et si cela correspond à ce que nous recherchons :

  • Économies de coûts : un élément positif clair est le coût. C’est moins cher que de louer un serveur dédié. En fin de compte, nous partageons des ressources avec plus d’utilisateurs, bien que cela ne signifie pas nécessairement une diminution de la qualité si notre site ne nécessite pas quelque chose d’extraordinaire.
  • Maintenance par le fournisseur : nous éviterons également d’avoir à prendre en charge la maintenance et les solutions aux éventuelles pannes qui apparaissent. Tout cela sera à la charge de la société avec laquelle nous avons contracté le serveur.
  • Facilité d’utilisation : vous n’avez pas besoin de beaucoup d’expérience pour utiliser ce type de service. La prise en main est simple si on la compare à d’autres options, en plus d’avoir notre accès privé pour pouvoir tout gérer rapidement.
  • Grande variété d’outils et de configuration : la chose normale est que le fournisseur lui-même propose également une série d’outils que nous pouvons utiliser, ainsi que des configurations que nous pouvons prendre en compte. De cette façon, nous pouvons configurer plus facilement notre site Web sans avoir de grandes connaissances.
  • Évolutif : nous pouvons adapter l’hébergement mutualisé à nos besoins. Nous pouvons commencer avec un plan de base qui a moins de ressources, mais si notre site Web nécessite quelque chose de plus élevé au fil du temps, nous pouvons louer un autre plan qui offre de meilleures conditions en termes de performances.

Inconvénients d’un serveur partagé

Mais un serveur partagé a aussi ses points négatifs. Voyons quels sont les principaux que nous pouvons trouver.

  • Limitations dans l’utilisation du matériel : le matériel sera partagé, il y a donc des limitations plus importantes. Cela signifie que nous aurons des limitations dans l’utilisation de la mémoire RAM, du CPU, du transfert mensuel … Tout cela également selon le plan que nous avons contracté.
  • Options d’accès et de gestion limitées : Nous n’avons pas autant de flexibilité lors de la gestion et de l’accès au serveur. Après tout, il s’agit d’un hébergement mutualisé et certains changements pourraient affecter le reste des utilisateurs.
  • Ne pas contrôler d’éventuelles failles de sécurité : nous ne pouvons pas contrôler par nous-mêmes certains problèmes de sécurité qui peuvent survenir. Par exemple une panne de courant ou une cyberattaque.
  • Moins de configurations : aussi, comme lors de la gestion, nous pourrons effectuer moins de configurations, moins de modifications logicielles et d’éventuelles contributions que nous voudrions apporter.

Articles Similaires

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Botón volver arriba