l'Internet

Sagem Fast 1704 : Manuel de ce routeur Wi-Fi G

Le routeur Sagem Fast 1704 est un appareil ADSL2+ qui nous permet de nous connecter à Internet de manière rapide et stable, il dispose du WiFi G dans la bande 2,4 GHz et de plusieurs ports Fast-Ethernet. Il est très important de savoir configurer correctement le routeur pour ne pas avoir de failles de sécurité et que les performances soient optimales. Aujourd’hui, dans RedesZone, nous allons vous montrer comment configurer les principales fonctionnalités du routeur Sagem Fast 1704.

Dans ce tutoriel, nous aurons différentes sections où nous pourrons voir la configuration des différentes parties de ce routeur, la configuration Internet, voir la synchronisation ADSL, configurer le WiFi, ouvrir les ports sur le routeur (redirection de port) et bien plus encore.

Paramètres Internet

Sur cette page, nous devrons configurer la connexion Internet avec le nom d’utilisateur et le mot de passe que notre opérateur nous a fournis, ce routeur est fourni par l’opérateur Orange, nous devons donc entrer le nom d’utilisateur et le mot de passe qu’ils nous ont fournis.

Synchronisation ADSL

Sur la page suivante, vous verrez la synchronisation de votre routeur, une plus grande synchronisation signifie une plus grande vitesse, il nous montre également notre adresse IP publique pour accéder à distance à notre équipement, soit pour le gérer, soit pour y monter différents serveurs.

Configuration Wi-Fi

Dans « Wireless / Basic » nous avons les principales options pour configurer correctement notre routeur ADSL, nous aurons à notre disposition différentes configurations que nous pouvons effectuer :

  • Activez le réseau WiFi dans la bande 2,4 GHz.
  • Nous pouvons changer notre SSID ou le nom de réseau.
  • L’option de réparer un canal est très importante car certains appareils se « trompent » avec le point d’accès s’il est réglé sur AUTO. Il est conseillé d’utiliser des programmes tels que Acrylic WiFi ou inSSIDer pour voir les chaînes des voisins.

Sur le même écran nous configurons notre connexion avec un cryptage WPA2-PSK et AES et un mot de passe (WPA Shared Key) entre 8 et 63 caractères, l’intervalle de clé de groupe peut être fixé à 3600. Une fois toutes les modifications effectuées, cliquez sur SAUVEGARDER / APPLIQUER et nous aurons les modifications apportées.

Dans ce menu, nous pouvons activer et désactiver le WPS, nous vous recommandons de ne pas utiliser cette fonction car elle présente de graves défauts de sécurité, il est donc bien préférable d’entrer la clé WPA2-PSK directement dans les clients sans fil.

Dans cet écran, nous pouvons définir un filtrage par l’adresse MAC de la carte réseau sans fil, si vous sélectionnez WPA2-PSK comme nous l’avons dit précédemment, nous n’avons pas besoin d’utiliser le filtrage MAC car il est relativement facile de sauter, et celui qui en a assez Il ne faudra pas longtemps pour casser la clé WPA pour contourner ce filtrage, cependant, il s’agit d’une autre mesure de sécurité.

Pour regarder le MAC sous Windows : Démarrer/exécuter/cmd.exe et mettre ipconfig/all

Dans ce menu, nous pouvons activer l’isolation AP qui sert à empêcher la communication entre les appareils sans fil, idéal pour qu’ils ne communiquent pas entre eux, par exemple, pour isoler les appareils sans fil avec d’autres clients. Nous aurons également la possibilité de changer le canal WiFi, la vitesse du 54G, et d’autres valeurs avancées des réseaux WiFi.

Ports ouverts

Ici, nous avons l’écran pour ouvrir les ports à une certaine IP interne. Pour regarder l’IP interne sous Windows : Démarrer / run / cmd.exe et mettre ipconfig . Il est conseillé de paramétrer l’IP dans le DHCP du routeur pour qu’elle ne change pas (je vous montrerai comment faire plus tard). Nous cliquons sur ajouter.

Et cet écran va apparaître, on met un nom, l’adresse IP et le port pour ouvrir soit TCP, UDP ou les deux. Nous mettons le même port dans les 4 cases.

Ouvrir DMZ

Si nous avons une console et que nous ne voulons pas avoir «MODERATE NAT» ou similaire, nous ouvrons la DMZ à l’adresse IP de la console et le problème est résolu.

IP LAN et configuration DHCP

Dans cet écran, nous pouvons configurer tout ce qui concerne le réseau interne, la plage d’adresses IP LAN et DHCP (en principe, il n’est pas nécessaire de changer quoi que ce soit ici).

Comme vous pouvez le voir, dans LAN / Advanced, nous devons configurer le DHCP STATIQUE, pour conserver nos adresses IPS internes tant que les ports pointent vers la bonne IP. Pour regarder le MAC sous Windows : Démarrer /executer /cmd.exe et mettre ipconfig /all . Quand on a fini, on donne SAVE et c’est tout !

Configuration DNS dynamique (Dyndns.org)

Pour configurer le DNS dynamique, nous allons dans Configuration avancée / DNS / DNS dynamique. Cliquez sur AJOUTER.

Nous remplissons les cases avec les données comme dans l’exemple suivant :

Changer le mot de passe ADMINISTRATEUR pour accéder au routeur

Sur cet écran, nous pouvons mettre un mot de passe au routeur afin que personne ne touche à nos paramètres.

Services supplémentaires Sagem Fast 1704

Comme vous pouvez le voir, nous pouvons activer et désactiver la gestion à distance et locale par TELNET ou SSH. Si vous n’allez pas utiliser les options, il vaut mieux les désactiver .

Nous espérons qu’avec ce tutoriel vous avez pu configurer correctement votre routeur Sagem Fast 1704.

Articles Similaires

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Botón volver arriba