Réseaux Sociaux

Ce sont les accusations pour la vie privée contre Tiktok

TikTok, l’un des réseaux sociaux les plus populaires au monde, serait un outil du gouvernement chinois pour espionner à l’échelle mondiale, disent- ils d’Anonymous. En revanche, le gouvernement américain a fait part de son inquiétude en assurant qu’il envisage « l’application de vetos et d’interdictions sur les applications chinoises que sont les réseaux sociaux ».

La plateforme de courtes vidéos est à l’honneur en raison de sa possible relation avec le Parti communiste chinois et a déjà été retirée des app stores dans des pays aussi importants que l’Inde. Jusqu’où vont les autorisations que nous donnons à l’application? Est-ce vraiment une violation de notre vie privée?

TikTok est l’un des réseaux à la croissance la plus rapide.

De quoi TikTok est-il accusé?

Le compte d’Anonymous sur Twitter a répondu à un message mentionnant des informations de Reddit. Dans ce document, un utilisateur a affirmé avoir approfondi l’application pour voir à quel point elle est dangereuse. Selon elle, l’application d’origine chinoise accéderait à toutes sortes de données, telles que notre modèle de smartphone, les applications que vous utilisez, si l’appareil est enraciné, même certaines liées à la localisation.

Pour l’instant, il n’y a aucun moyen de savoir si tout ce qui est mentionné est réel, ni aucune déclaration de TikTok. Cependant, et comme nous l’avons souligné précédemment, Anonymous parle d’un malware conçu pour espionner des millions d’utilisateurs dans le monde. Derrière serait le gouvernement chinois.

Il y a quelque chose à garder à l’esprit, et c’est que les publications Anonymous, peu importe à quel point elles sont devenues populaires ces dernières semaines, doivent toujours être prises avec un grain de sel. Ils ne cessent pas d’être ce qu’ils sont, dans de nombreux cas, des déclarations sans aucune sorte de preuve ou de fondement.

Hong Kong, États-Unis… l’interdiction est imminente

TikTok pourrait avoir ses jours comptés aux États-Unis.

L’Inde a été le premier pays à supprimer TikTok des magasins d’applications Android et iOS et ce ne sera pas le dernier. Plusieurs gouvernements veulent mettre des limites au réseau social. A Hong Kong, une loi sur la sécurité nationale visant à contrôler la population vient d’entrer en vigueur , et compte tenu de la situation compliquée que subit la région asiatique depuis des mois, les choses pourraient empirer.

TikTok serait indisponible à Hong Kong de manière imminente, comme l’avait anticipé l’un des porte-parole de l’application dans une déclaration au South China Morning Post.

Suite aux derniers événements, nous avons décidé de mettre fin aux opérations de l’application TikTok à Hong Kong.

Au final, quel que soit le pays, tout se traduit par la même chose: TikTok opérerait sous le contrôle direct de Pékin, violant ainsi la vie privée des utilisateurs du monde entier. Les responsables de l’application se sont déjà défendus à plus d’une reprise, soulignant qu’ils ont même un PDG américain, Kevin Mayer.

Ce qui s’est passé avec Huawei n’était que le début, différents pays ont jeté leur dévolu sur la Chine et ses entreprises technologiques pourraient connaître de nombreuses restrictions dans les temps à venir. Le coup le plus dur pourrait venir des États-Unis si, finalement, ils décidaient de mettre des barrières à tout réseau social en provenance du pays asiatique.

Sujets connexes :  TikTok

Articles Similaires

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Botón volver arriba