Sécurité

Quels sont les principaux risques de sécurité du Bluetooth

Le Bluetooth est l’une des technologies les plus utilisées pour communiquer et connecter des appareils. Ce n’est pas quelque chose de nouveau, loin de là ; est avec nous depuis de nombreuses années. Mais avec le temps, sa popularité n’a pas diminué, mais a progressé et s’est améliorée. Aujourd’hui, il est beaucoup plus rapide, stable et nous permet également de nous connecter à une plus grande distance. Voyons quels sont les principaux risques et attaques qui existent lors de l’utilisation du Bluetooth. Nous donnerons également des conseils pour être protégé.

Principaux risques pouvant survenir lors de l’utilisation du Bluetooth

Les hackers jettent souvent leur dévolu sur ce qui est largement utilisé. Bluetooth est bien sûr. Par conséquent, nous pouvons trouver de nombreuses méthodes qui peuvent être utilisées, les vulnérabilités qui peuvent survenir et, finalement, les risques que les utilisateurs peuvent subir.

BleuSmacking

L’un des problèmes que nous pouvons rencontrer lors de l’utilisation d’un appareil avec Bluetooth est ce que l’on appelle BlueSmacking . Il s’agit essentiellement d’une attaque par déni de service. Il peut affecter de nombreux types d’appareils qui utilisent cette technologie.

Ce que fait l’attaquant, c’est envoyer plusieurs requêtes . C’est quelque chose de similaire à ce qui pourrait arriver avec un serveur Web qui reçoit de nombreuses requêtes et qui ne peut pas couvrir autant. Il peut arriver qu’il reçoive beaucoup plus de paquets de données qu’il ne peut en supporter ou que ces paquets soient plus volumineux qu’il n’en supporte.

Bien qu’il ne s’agisse pas du type d’attaque le plus dangereux, il peut affecter considérablement le fonctionnement d’un appareil à un moment donné. Bien sûr, il peut généralement être corrigé simplement en le redémarrant et en le réexécutant normalement.

BleuSnarfing

Grâce à une attaque BlueSnarfing , un pirate informatique pourrait recevoir des données de notre appareil, des données personnelles et, en fin de compte, toute information qui pourrait être utilisée contre nous. C’est sans aucun doute une méthode dangereuse, car elle compromet gravement notre vie privée et notre sécurité.

De cette façon, un cybercriminel pourrait envoyer des fichiers dangereux via Bluetooth dans le but non seulement d’infecter notre appareil et de provoquer son dysfonctionnement, mais aussi d’obtenir des données personnelles. Ces données peuvent être utilisées pour mener d’autres attaques, telles qu’une attaque de phishing dans laquelle vous devez connaître certaines informations personnelles pour réussir.

Bluejacking

Une autre attaque est ce qu’on appelle le BlueJacking . Elle consiste à envoyer des messages par un autre appareil. Il s’agit généralement de contenu publicitaire, ce que l’on pourrait appeler « spam Bluetooth ». En soi, ce n’est pas dangereux, bien que ces messages puissent même être utilisés pour lancer des attaques de phishing.

Le cybercriminel pourrait profiter de la méthode BlueJacking pour envoyer un message Bluetooth à la victime et ce message contient un lien vers un site malveillant. Par exemple, il peut s’agir d’une page qui prétend être un réseau social ou le fournisseur de messagerie et la victime, lorsqu’elle essaie de se connecter, envoie ces données à un serveur contrôlé par l’attaquant.

BlueBugging

Poursuivant avec les attaques «Blue», une autre est BlueBugging . Cette fois, il s’agit d’un exploit qui peut être utilisé pour établir une porte dérobée dans un ordinateur qui utilise cette technologie pour communiquer. Par cette porte dérobée, vous pouvez établir une communication, voler des données et même envoyer des fichiers malveillants.

C’est l’une des méthodes qu’ils peuvent utiliser pour espionner un utilisateur via Bluetooth. C’est un problème important, car aujourd’hui nos informations personnelles ont une grande valeur sur le réseau et les attaquants peuvent trouver un moyen d’essayer d’obtenir ces données et de compromettre notre vie privée.

Suivi de localisation

Nous avons de plus en plus d’appareils qui ont une connexion Bluetooth. On peut penser, par exemple, aux bracelets ou montres de sport que l’on porte pour enregistrer notre activité physique. Dans de nombreux cas, nous enregistrons également l’itinéraire que nous empruntons et, par conséquent, notre position .

Un attaquant pourrait utiliser Bluetooth précisément pour suivre notre position. C’est un problème qui peut menacer notre vie privée, au-delà même d’affecter la sécurité personnelle. Ils profitent des informations que les appareils collectent.

Attaques BlueBorne

Les pirates ne se contenteront peut-être pas d’infecter simplement un appareil, mais voudront également essayer d’en atteindre le plus grand nombre possible. Une attaque BlueBorne consiste d’abord à infecter un appareil avec un logiciel malveillant, puis à atteindre d’autres ordinateurs auxquels l’appareil déjà infecté se connecte via Bluetooth.

Par conséquent, une attaque BlueBorne peut compromettre la sécurité de nombreux autres appareils. Elle affecterait tous ceux à qui l’on connecte un téléphone portable préalablement infecté par un malware conçu pour lui par exemple. C’est un problème majeur, on le voit.

Écouter des conversations

Bluetooth pourrait également être utilisé pour l’écoute. Ils peuvent nous espionner à travers des conversations que nous menons avec un microphone connecté par ce moyen, mais aussi lire nos conversations en cas d’accès au contenu.

Aujourd’hui, la vérité est que les appareils de communication dotés de la technologie Bluetooth sont très populaires. Ils sont très présents dans notre quotidien et en cas d’agression, notre vie privée pourrait être compromise .

En bref, ce sont quelques-uns des principaux risques et attaques que nous pouvons subir lors de l’utilisation de Bluetooth. Il est essentiel d’éviter les problèmes et de garder notre équipement correctement protégé en tout temps.

Comment éviter les attaques Bluetooth

Nous avons vu certains des principaux risques et attaques lors de l’utilisation de Bluetooth. Ce sont des problèmes qui peuvent survenir et compromettre gravement nos équipes. Par conséquent, nous devons à tout moment améliorer la sécurité et être correctement protégés.

Gardez les appareils à jour

Sans aucun doute, un facteur très important est de maintenir l’ équipement à jour . De nombreuses attaques, et pas seulement via Bluetooth, arrivent en raison de failles de sécurité dans l’équipement. Par conséquent, il est nécessaire de les tenir à jour et de corriger les complications qui pourraient survenir.

Désactiver Bluetooth lorsque nous ne l’utilisons pas

Si nous n’utilisons pas Bluetooth, il est préférable de le désactiver . De cette façon, nous réduisons le risque au maximum. Ils n’ont pas pu détecter nos appareils et envoyer d’éventuels fichiers dangereux. C’est une recommandation intéressante que nous pouvons mettre en pratique de manière simple.

N’acceptez pas la soumission de données sans vérifier la source

Dans ce cas, nous avons affaire à des conseils de bon sens . Nous devons éviter d’accepter l’envoi de fichiers ou de tout type de données sans bien vérifier quelle est la source et si cela pourrait être un danger pour notre sécurité. C’est un point à ne pas manquer.

Se connecter uniquement à des appareils de confiance

D’un autre côté, un autre conseil est de ne se connecter qu’à des équipes que nous reconnaissons et en qui nous pouvons pleinement faire confiance. Nous devons éviter de lier notre Bluetooth à des appareils tiers, de sorte que nous ne sachions pas vraiment à qui il appartient et cela pourrait donc être un danger pour notre sécurité.

Articles Similaires

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Botón volver arriba